Préoccupation no 2 : Prévention et contrôle inadéquats des infections

Juin 24, 2020 | CV19, les soins de longue durée, les soins de longue durée, sante

De nombreux foyers de soins de longue durée n’ont ni la capacité ni les ressources nécessaires pour faire face à de graves urgences en santé publique, et encore moins à une urgence aussi importante que la COVID-19.

Un certain nombre de facteurs critiques ont contribué au nombre élevé de décès. On n’a qu’à penser à l’environnement physique dans les foyers de SLD (voir la préoccupation no 3), à l’espace limité consacré aux salles d’isolement, à la pénurie d’équipement de protection individuelle (EPI), au manque de formation du personnel en prévention des infections et à un niveau de dépistage sous-optimal pour les résidents et le personnel. Certaines directives gouvernementales ont commencé à s’attaquer à ces problèmes, comme celles concernant l’arrêt des admissions dans les hôpitaux, l’approvisionnement d’EPI et l’amélioration des tests et de la surveillance.

Le CSV recommande l’adoption immédiatement des mesures suivantes :

  1. Veiller à ce que tous les foyers de soins de longue durée respectent les mesures de santé publique les plus strictes pour les logements collectifs et les populations vulnérables.
    • Les normes provinciales devraient s’appuyer sur les conseils du médecin hygiéniste de la province.
    • Les autorités de la santé publique doivent travailler en étroite collaboration avec le personnel des SLD tout au long de cette pandémie et jouer un rôle permanent dans la surveillance, l’éducation et le soutien aux SLD.
  2. Veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’EPI, pour l’immédiat et sur une base continue, pour tous les foyers de SLD, le personnel et les visiteurs, et veiller à ce que tous apprennent la bonne façon de s’en servir.
  3. Mettre en œuvre une surveillance et des tests adéquats et réguliers pour tout le personnel et les résidents, dans l’immédiat et tout au long de cette pandémie.
  4. Mettre en œuvre et surveiller des procédures rigoureuses d’isolement pour tous les résidents et le personnel qui obtiennent un résultat positif au test.
  5. Effectuer régulièrement des inspections des foyers, un suivi et une formation continue dans tous les aspects de la prévention et du contrôle des infections et imposer des sanctions sévères en cas de non-conformité.

Pour lire L’énoncé des préoccupation de le CSV, allez à:

coaottawa.ca/fr/quattendons-nous

Prêt à faire partie du changement? Voici ce que vous pouvez faire dès maintenant!